Analyser votre accès à Internet

(1) J’évalue le type d’offre dont j’ai besoin

(2) Je comprends la démarche de rechercher  une infrastructure d‘accès  internet
à la laquelle je suis  éligible

(3) J’analyse ma situation spécifique : Liste de quelques sites pour analyser vos connexions 


(4) Je consulte les offres des « Fournisseurs d’accès Internet » (FAI)mobile et fixe

Quelques notions à connaître

  1. Le débit 

Le débit est la vitesse à laquelle les données sont véhiculées. C’est à dire le nombre de données transmises par seconde.

En matière d’abonnement téléphonique avec une liaison internet, les opérateurs utilisent le Mégabits par seconde (Mbits/s) ; Mégabits = Million de données de base (0 ou 1).

A quoi sert la vitesse ? A ne pas attendre le résultat de votre recherche, à transmette ou recevoir des images sans attendre devant votre écran en vous demandant si votre mobile n’est pas « coincé ». De manière générale à rendre fluides les échanges telle que la réception d’une photo ou même d’un film. Nous nous sommes habitués à cette vitesse et nous n’acceptons plus d’attendre une réponse. Retenez qu’il faut un débit minimum de 2 à 3 Mbits/s pour utiliser internet a minima c’est-à-dire avec un confort minimum (attente « acceptable »).

La vitesse dépend essentiellement du réseau d’accès à Internet auquel vous vous connectez :

  • Connexion filaire (réseau cuivre « ADSL » ou fibre),
  • Connexion radio (réseau Radio mobile ou Radio fixe internet ou satellite)

La réception en 3G ou 4G pour l’internet mobile ?

Quand vous utilisez votre appareil téléphone mobile, il est indiqué 3G ou 4G en haut de l’écran. Suivant l’antenne qui émet près du lieu où vous êtes (et suivant la génération de votre téléphone), vous pouvez recevoir en 3G ou 4G.

Remarque : Aujourd’hui une liaison 4 G peut atteindre jusqu’à 50 Mégabits/s. Pour ceux qui ont connu le début d’Internet : c’était 52K (0,052Mbits/s). C’est à dire que le rapport est de 1000. Aujourd’hui avec le très haut débit nos outils communiquent 1000 fois plus vite que dans les années 90 …

  1. La quantité des données que vous pouvez recevoir ou émettre par mois

Cette quantité pour une période donnée (en général le mois) est exprimée en Go (Giga pour Milliard et « o » pour caractère).

Vous remarquez que cela serait trop simple si les opérateurs s’exprimaient en « bit » comme pour la vitesse (bit par seconde). Et bien non …😏 ils s’exprime en Octet (le fameux « o » qui corresponds à 8 bits … Juste un héritage technique 😶.

Quelques éléments de référence :  1 GO = 1000/500 photos  /  3 GO = 1 film entier

Analogie avec l’ancien temps du téléphone de nos parents et grands-parents :  Il y a longtemps, plus vous utilisiez votre téléphone, plus la communication était coûteuse. Les FAI (fournisseur d’accès internet) vont, sur certaines offres, proposer de vous faire payer les quantités de données reçues et émises. Beaucoup d’abonnements internet ont un prix en fonction de cette quantité limitée de données reçues/émises. A noter que le prix des abonnements n’est pas en fonction de la vitesse car cette vitesse n’est JAMAIS garantie.

Quelques ordres de grandeur pour votre abonnement internet fixe ou mobile (smartphone) :

  • Un abonnement comprenant un volume de 10 Go ne suffira pas tous les mois à absorber l’utilisation familiale, à moins que vous utilisiez très peu internet et receviez peu d’emails.Si vous voulez dépasser votre seuil maximal, par exemple 10Go, vous le pourrez mais à un prix exorbitant.
  • Comptez 20 Go par personne et par mois en moyenne et si vous avez un « geek » (un jeune qui utilise internet beaucoup) à la maison, c’est un abonnement illimité qu’il vous faut.